Holidays 2/2 – Bienvenue en Bourgogne

Salut!

2ème et dernier article des mes vacances du mois de septembre aujourd’hui! C’est plutôt cool de rédiger ça quelques semaines après, ça donne un air de vacances à cette journée pluvieuse! Ah … nostalgie 🙂 Bref. Après 3 jours dans les montagnes du Jura, nous avions prévu un stop en Bourgogne sur la route du retour.

Guedelon – Voyageons dans le temps

IMG_1050

Cela faisait un moment que nous voulions aller à Guedelon, après avoir vu un reportage à la télé. Guedelon, c’est un chantier d’archéologie expérimentale. Qu’est-ce donc que cette chose ? Le but, c’est de reconstituer le(s) mode(s) de construction/fabrication et d’usage d’objets/de lieux du passé. En gros, refaire quelque chose à la manière de l’époque d’où ça nous parvient. A Guedelon, ils construisent donc … un château fort … comme à l’époque médiévale: mêmes techniques, mêmes matériaux, mêmes outils, mêmes « machines » (appareil de levage et autres), mêmes tenues …!

On y rencontre donc tailleurs de pierre, maçons, charpentiers, forgerons, tisseurs, peintres/fresquistes …

On a passé une journée exceptionnelle, on aurait pu y rester des heures à regarder/écouter les artisans. Ce qui nous a frappé, c’est la passion avec laquelle ces personnes s’impliquent dans cette expérience. Avec le recul, on se dit qu’on aurait même du prendre la visite guidée! En tout cas, c’est à faire si vous allez dans le coin: on apprend un tas de choses qu’on ne soupçonnai même pas; et, qu’on aime ou non l’époque médiévale, chacun y trouvera quelque chose qui peut l’intéresser. Croyez-moi, on ne voit plus un château, ou toute autre construction de nos ancêtres, de la mêmes manière après cette visite! C’est un beau projet qui a commencé en 1997. La fin de la construction est prévue pour 2025 – le rendez-vous est déjà fixé pour y retourner! Ensuite, ils prévoient de construire le village autour de la même manière.

Prix: 14€ / personne – Site internet

Petite photo obligée – J’ai fini au pilori!IMG_0950

Le Canal de Briare

IMG_1085Une jolie ballade au bord de la Loire qui mène à ce fameux canal. La ville de Briare en elle-même n’a rien d’exceptionnel mais, si vous passez pas loin et que vous avez envie de vous promener, c’est un joli site. A pied, on suit le même sentier que la Loire à vélo, c’est mignon, ombragé et bien aménagé … tout pour profiter! La vue est quand même magnifique, et on aperçoit par endroit l’ancien canal, devenu trop petit, semi-abandonné, un peu sauvage … c’est assez bucolique! Pour nous qui habitons près de Nantes, ça nous a tout de même fait bizarre de voir la Loire si calme, chez nous elle est beaucoup plus agitée à cause des courants. IMG_1082

A la fin de la ballade, sur le bord du canal, nous nous sommes arrêtés chez Chocolats et Chimères boire un verre de jus de fruit frais pour moi, un thé glacé pour le chéri, et manger un morceau. Un endroit mignon … et très bon !

 

 

Sancerre – Au cœur du vignoble  

IMG_1100

Comment aller en Bourgogne sans parler de vins ? En amateurs de vins que nous sommes, on ne pouvait pas passer à côté! Après plusieurs tergiversations, nous avons décidé de monter jusqu’au village de Sancerre: rien n’aurait pu nous faire regretter notre choix ! Point important, les restaurants servaient encore à 14h – comme on n’était pas en avance, c’était plutôt chouette!

IMG_1099Le village est très mignon, perché en haut d’une colline. Nous sommes montés en haut de la seule tour rescapée du château de Sancerre, et en avons pris plein la vue une fois arrivés. Pour 2€, ça en vaut la peine! Bien sûr, on est reparti avec du vin dans la voiture!

 

 

Les Hospices de Beaune 

IMG_0777

Sur la route pour aller au Jura, nous nous sommes arrêtés aux Hospices de Beaune – tout le monde nous avait dit que c’état sublime et qu’il fallait absolument qu’on y aille! En effet, on en a pris plein les yeux avec cette toiture !

Je confirme les dires de tout le monde: Allez-y! Ca vaut le coup! L’Histoire de ce lieu est dingue … il a quand même servi jusque dans les années 70! Tout est reconstitué comme ça l’était au XVIIème, on s’imagine facilement la vie à l’intérieur.

Prix: 7,5€/ personne – Site internet 

 

 

 

 

Publicités

Holidays 1/2 – A la découverte du Jura

Salut les amis!

Chose promise, chose due, je reviens aujourd’hui avec un premier article sur ma petite semaine de vacances avec le chéri en septembre. Je le fais en 2 fois car on a visité 2 régions différentes et j’ai peur qu’en un seul article ça fasse trop.

Notre petit périple s’est passé en 3 étapes:
Un stop sur la route aux hospices de Beaune (Bourgogne)
3 jours dans le Jura
2 jours en Bourgogne sur la route du retour

Aujourd’hui, je vous emmène dans le Jura, que j’ai trouvé absolument magnifique! En plus, on a eu un temps parfait durant tout le séjour! Alors, pourquoi partir là-bas si peu de temps, la raison est très simple: un ami du Quebec du chéri qu’il n’avait pas vu depuis 5 ans remontait du sud de la France pour aller en Allemagne, l’occasion était trop belle, on ne pouvait pas se manquer!

Les cascades du hérisson

Elles ne s’appellent pas ainsi car vu de haut elles forment un hérisson … contrairement à ce qu’on s’était imaginé! La vallée du hérisson doit tout simplement son nom à la rivière qui la traverse. Pourquoi chercher midi à 14h, vous me direz? L’endroit est sublime, le seul soucis, c’est qu’en septembre il n’y a plus d’eau donc des cascades, on n’en voit que les parois rocheuses, mais on devine aisément la forme de l’eau. Cela n’enlève rien à la beauté du site, mais on s’est dit qu’on y retournerait un jour à une saison plus propice à voir ces fameuses cascades!

Il y a 2 « boucles » possibles pour découvrir cet endroit: une petite randonnée de 7km, et une plus longue de 11km. Avec 9 heures de voiture dans les pattes, on n’a pas fait la 7km en entier, mais un bon trois quart. A défaut d’eau, le site reste exceptionnel et ressourçant, et je dois dire qu’après autant de voiture, c’était idéal pour se dégourdir les jambes! Un conseil si vous y aller: mettez de bonnes chaussures: c’est escarpé et ça monte tout du long. On ne s’était pas correctement renseigné sur le dénivelé, qui est assez raide il faut le dire. Alors, à notre âge, ça ne pose pas de soucis particulier, mais c’est bon à savoir si vous y allez avec des petits/personnes âgées/malades. Je vous mets le lien du site de présentation si ça peut vous intéresser.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le fort des Rousses

edfComment aller dans le Jura et ne pas manger de fromage?! On avait réservé une visite du Fort des Rousses, qui se trouve au cœur de la station de ski du même nom, et où sont affinés plu de 130 000 comtés. Le site est à couper le souffle: on peut faire une grande ballade autour du fort; la visite intérieure est très intéressante, on y a appris quantités de chose sur les fromages de la région; et les alignements de meules de comtés par milliers sont très impressionnants! Bref, amateur ou non de fromage, c’est à ne pas manquer! Les photos sont interdites à l’intérieur mais on a quand même pu en prendre de la ballade!

 

Randonnée du Grand Montrand

On avait prévu une randonnée de 8km, ma première « vraie » randonnée en montagne, et nous n’avons pas été déçue par celle-ci: multitude de revêtements  (un peu de goudron, rochers en forêt, chemin, herbe, montagne …) et paysages à couper le souffle! On arrive en haut avec vue sur le lac de Genève et son fameux jet d’eau, et on distingue le mont blanc au loin si le temps est clair. Ça ne rend pas sur les photos car il y avait une brume au fond, mais à l’œil nu on a pu le voir! On en a pris plein les yeux …et les jambes. Mais, quelques photos valent mieux que des mots:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lac de Lamoura

Avant de repartir pour la Bourgogne, nous avons fait un stop au lac de Lamoura, plus haut lac du jura français, car il était sur notre route. Mettre nos pieds endoloris par la randonnée dans cette eau froide nous a fait tellement de bien! Et l’endroit était juste sublime! On n’a pas regretté ce petit stop !

IMG_0944.JPG

Voilà pour la partie Jura! J’ai trouvé cette région calme et reposante; tellement moins surfaite que les Alpes ou les Pyrénées, pour avoir visiter les 3. On y retournera, c’est sûr, pourquoi pas en hiver ?! Et vous, vous avez déjà visité cette région?

Vendredi prochain, je vous prépare l’article sur la Bourgogne, avec notamment la visite de Gudelon au programme!

Lorena

 

HAUL / Achats livresques montmorillon

Hello!

On se retrouve aujourd’hui pour un petit haul de mes achats à Montmorillon. Comme je l’ai évoqué dans mon articles Vacances, j’ai été à la fois déçue et frustrée de ce séjour car je ne m’attendais pas à 100% de livres d’occasion mais à du neuf, et parce que, globalement, l’état des livres vendus laissaient à désirer. On a de la meilleure qualité pour moins cher à Emmaüs … !
Mais j’ai quand même trouver quelques petites choses! Suivez-moi

Les chants de Maldoror – Librairie spécialisée dans le fantastique et la SF.

Les âmes dans la Grande Machine- 1. Le calculateur – Sean McMullen / ROBERT LAFFONT (Collection Ailleurs & Demain)

Pure curiosité, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre mais le résumé m’intrigue !

Les âmes dans la grande machine - Le calculateur.jpgEn l’an 2232 de notre ère a commencé le Grand Hiver, dont nul ne sait lus, 17 siècles plus tard, s’il a résulté d’un changement climatique, d’un échange nucléaire ou d’une tentative ratée pour remédier à l’effet de serre. La civilisation a failli disparaître avec l’humanité
Mais, en l’an 1696 de la nouvelle ère, celle du déclin du Grand Hiver, dans ce qui fut jadis l’Australie, Zarvora Cybeline, guère plus de vingt ans, aussi douée pour les mathématiques que pour les sports de combat, lit dans le ciel le retour imminent d’un Grand Hiver. Forte de ses dons variés, elle conquiert rapidement le rôle envié de Grand Livre de Rochester et entreprend de construire une étrange machine, le Calculateur.
C’est une ordinateur, mais faute de composants électroniques, Zarvora se sert d’humains, les âmes de dans le Grande Machine. 
Car il n’y a pas d’électricité dans ce monde où toute machine d’une certaine taille est détruite par un rayon venu du ciel. 
Et où un mystérieux Appel entraîne régulièrement les humaines vers une mort quasi certaine. 

L’assasin royal – 1. L’apprenti assassin – Robin Hobb / J’AI LU

L’occasion s’est présentée, je l’ai saisie! A voir si je tombe dedans comme tout le monde!

L'assassin royal - l'apprenti assassinAu royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame… Lire la suite

Vacances été 2018 – Bilan

Hello!!

Cette semaine est ma dernière semaine de vacances … Déjà ?! Mais où sont passées les 2 dernières semaines ? Décidément, le temps passe beaucoup trop vite! Du coup, comme je n’ai pas grand chose de prévu cette semaine, si ce n’est du bénévolat dont je vous avais parlé dans le dernier petit bonheur, je me dis qu’aujourd’hui est un bon jour pour vous faire un petit bilan de ce que j’a fais cette année!

Fêtes maritimes de Douarnenez

Les fêtes maritimes ont lieu tous les 4 ans avec Brest, grande parade de vieux voiliers et autres embarcations. Mais, tous les 2 ans, une plus petite version se tient Douarnenez, la ville où je suis née. L’occasion de voir de magnifiques bateaux, ou reconstitution de bateaux des siècles passés comme El Galeon présent cette année, réplique d’un galion espagnol du XVIè siècle!

IMG_0365

A la découverte de la Vienne !

Lire la suite

Normandie: Le prix de la liberté

Bonjour bonjour,

Chose promise, chose due, je reviens aujourd’hui pour vous parler de mes quelques jours de vacances en Normandie.

Le chéri étant éducateur sportif, je fais, de base, une croix sur les samedis et vacances d’été en commun. Aussi, quand on a vu qu’on pouvait prendre quelques jours ensemble avant Pâques, on n’a pas hésité 100 ans. J’avais vraiment besoin des ces jours off, loin du travail et de la routine quotidienne et, même si on a eu de la pluie et du vent tous les jours, je me suis quand même bien ressourcée et ça m’a fait un bien fou! Je n’aurais pas dis non à quelques jours de plus, mais on trouve toujours les vacances trop courtes ! Lire la suite