La couleur du mensonge – Erin Beaty

4ème (2)

La couleur du mensongeSage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

Sans titre

Complots, secrets, mensonges … ce livre a tout !

Je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle saga fantasy – surtout que les publications de Lumen me déçoivent rarement! Et, encore une fois, je ne l’ai pas été!

Le début est un peu lent, mais c’est tout un monde à développer, et vu la quantité de personnages et de détails à mettre en place et à découvrir, on oublie vite ces quelques lenteurs. D’autant qu’une fois lancée, on ne lâche plus l’intrigue jusqu’à la dernière page! Que se trame-t-il ? Pourquoi tant de mystères et de non-dits ? Il ne m’en a pas fallu plus pour me faire happer!

J’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Sage: débrouillarde et intelligente; honnête et franche! Concernant les autres personnages, j’ai parfois eu du mal à les cerner, mais c’est justement ce qui fait le sel de cette histoire: on est dans une incertitude constante concernant leurs objectifs et pensées, ça pimente le tout! Dans le dernier quart du livre, une fois passées quelques révélations importantes, j’ai aussi appris à aimer les personnages de Quinn, Casseck et Gramwell avec qui j’avais un peu de mail au début! Darnessa et Charlie se sont aussi révélés être des personnalités intéressantes. Cette multitude de personnages peut faire peur de prime abord, mais tout est tellement bien ficelé qu’on ne se pose même pas de questions!

En résumé, ce livre contient tout ce que j’aime: une intrigue menée de main de maître, une héroïne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, des personnages mystérieux, des complots et revirements de situations … j’ai hâte de voir ce qui attend Sage dans ses futures aventures! La fin de ce livre 1 nous laisse en suspend et je pressens déjà qu’Erin Beaty nous a réservé de nombreuses aventures pour la suite !

 

Info

Titre original: The traitor’s kiss
Date de sortie: 2018
Edition: Lumen
Nombre de pages: 506
ISBN: 2371021539

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s